PLC - automatisme et iPhone

Les boutons poussoirs : push et pulse

Introduction

Le bouton poussoir agit avec l'utilisateur pour une commande.
Le bouton poussoir réalise toujours la même action, placer la valeur à 1 puis la replacer à 0 au relachement.
On dispose de deux variantes, le poussoir simple (push) et le poussoir temporisé (pulse) pour le tire-suisse.
Le code PIN est activable pour sécuriser l'action, un code est demandé avant le passage de la commande.

Bouton poussoir simple : push

PLCLink bouton

Code de référence #1 avec link

<item id="0">
  <title>Test</title>
  <name>Push Button</name>
  <description>Test push</description>
  <IW>0</IW>
  <affichage>push</affichage>
  <link>http://IP/commande.php?param=%d</link>
</item>

Il n'y a pas de relecture de la valeur.

Code de référence #2 avec wagolink (mode SSI)

<item id="0">
  <title>Test</title>
  <name>Push Button</name>
  <description>Test push</description>
  <affichage>push</affichage>
  <IW><!--#READPI ADR=QX0.2&FORMAT=%d--></IW>
  <wagolink>http://IP_automate/WRITEPI?ADR1=QX0.2&amp;VALUE1=%d&amp;FORMAT1=%d</wagolink></wagolink>
</item>

Il y a relecture de la valeur par <IW>, c'est optionnel puisque la valeur sera 1 puis 0 ensuite.
<IW> fixe une valeur non utilisée, évite une erreur seulement.

Code de référence #3 en ModBus

<item id="0">
  <title>Test</title>
  <name>Push Button</name>
  <description>Test push</description>
  <affichage>push</affichage>
  <IP>192.168.10.0</IP>
  <unitID>0</unitID>
  <IB>QX0.2</IB>
  <OB>QX0.2</OB>
</item>

Fonction

Ce bouton reste à 1 tant qu'il est activé, il retombe à zéro au relâchement. La valeur est relue par <IB> qui reste optionnel mais confirme la commande et le retour à la normale.
La valeur retournée passe le bouton en rouge = 0, vert = 1, orange sinon.

Passe une commande via l'URL de la balise <link> ou un formulaire SSI via la balise <wagolink> ou une commande sortante modBus si <IP> et <OB> sont spécifiés.
Wagolink sera prioritaire si les trois balises existent.

Présentation

Valeur entrante

Voir des détails sur l'affichage texte.

Bouton poussoir temporisé : pulse

Code de référence #1 avec link

PLCLink bouton

<item id="0">
  <title>Test</title>
  <name>Pulse Button</name>
  <description>Test pulse</description>
  <IW>0</IW>
  <affichage>pulse</affichage>
  <minimum>1.2</minimum>
  <link>http://IP/commande.php?param=%d</link>
</item>

Il n'y a pas de relecture de la valeur.

Code de référence #2 avec wagolink

<item id="0">
  <title>Test</title>
  <name>Pulse Button</name>
  <description>Test pulse</description>
  <affichage>pulse</affichage>
  <minimum>1.2</minimum>
  <IW><!--#READPI ADR=QX0.2&FORMAT=%d--></IW>
  <wagolink>http://IP_automate/WRITEPI?ADR1=QX0.2&amp;VALUE1=%d&amp;FORMAT1=%d</wagolink>
</item>

Il y a relecture de la valeur par <IW> en SSI sur Wago, adapter si besoin, c'est optionnel mais semble plus efficace.

Code de référence #3 en ModBus

<item id="0">
  <title>Test</title>
  <name>Pulse Button</name>
  <description>Test pulse</description>
  <minimum>1.2</minimum>
  <affichage>pulse</affichage>
  <IP>192.168.10.0</IP>
  <unitID>0</unitID>
  <IB>QX0.2</IB>
  <OB>QX0.2</OB>
</item>

Ce bouton reste à 1 la durée de la temporisation, il retombe à zéro ensuite. La relecture est optionnelle mais confirme la position, bleu = 0, vert = 1, orange dans les autres cas.

Présentation

Aspect

PLCLink bouton

Code PIN

Le code PIN est activable. <pin>CODE</pin>, il est demandé lors de l'activation de la commande et reste validé 30 secondes.

Lecture de sa valeur

  1. <IW>
  2. La valeur est sans importance.

Commandes possibles

  1. <wagolink>
  2. <link>
  3. <OB>

L'appel de l'url est réalisé 2 fois lors de l'appuis sur le bouton avec la valeur 1 puis 0 au relachement.
- <link> est une URL complet "http://..." qui réalise l'action du bouton, le premier paramètre avec %d est remplacé par 0 ou 1.
- <wagolink> est une forme particulière de formulaire avec formulation imposée par les commandes SSI, qui sera donc passé en POST.
- <OB> est une adresse ModBus qui prendra la valeur de 1 puis 0 lors de la relâche, deux transferts ModBus sera effectués.

exemple HTTP (80) :

- <link>http://IP/commande.php?param=%d</link>
- <wagolink>http://IP_automate/WRITEPI?ADR1=MW0&amp;VALUE1=%d&amp;FORMAT1=%d</wagolink> commande SSI Wago
- dans "VALUE1=%d" : %d sera remplacé par la valeur 1 puis 0.

exemple ModBus :

- <OB>MX0.0</OB> adresse mémoire de bit
- <OB>MW0</OB> adresse mémoire d'un mot en écriture IEC1132 sans le signe "%"
- <OB>12288</OB> adresse décimale directe en mémoire pour le mot MW0 (Wago)

Note

- N'est utilisable que le mode word et bit (MW, MX, IW, IX, QW, QX ) en ModBus
- l'écriture ModBus est impossible directement vers une sortie si CodeSys utilise la sortie : (QX0.0 etc..), utilisez un flag mémoire et l'introduire comme paramètre dans la fonction de sortie. (à voir avec la doc de l'automate)
- La balise <minimum>1.2</minimum> est optionnelle avec le bouton pulse, elle est de 0.4 secondes en cas de manque. La valeurs possibles sont comprises entre 0.1s et 10.0s.

Priorités des commandes

  1. <wagolink> est prioritaire.
  2. <link> ensuite
  3. <OB>

Une seule commande est exécutée.



PLCLink more
index

 

Valid XHTML 1.0 Transitional